Ostend Sea P'lace

Un complexe de salles à Ostende datant de la Belle Epoque

Ostend Sea P'lace

L’hippodrome de Wellington a une longue histoire. Il a été construit en 1883 par l’architecte de la Belle Epoque Antoine Dujardin, sur l’ancien Fort Royal de la période de Napoléon. A cette période, le Roi Léopold II a décider de faire d’Ostende sa résidence d’été et de nombreux bâtiments imposants ont été créés, dont le "Koninklijke Gaanderijen”, le "Chalet royal "et autres palais, d’où la dénomination d’Ostende, "Reine des villes balnéaires".

Construit sur les fondations de l’ancien  Fort Royal

Quelques vestiges du Fort Royal ont été conservés dans l’Hippodrome d’Ostende.  Ainsi le tunnel qui allait du petit château au terrain du milieu existait déjà, alors que les vestiges de ce Fort formaient aussi les fondations de la tribune de l’époque.

Premières courses officielles en  1883

Les premières courses dans l’Hippodrome d’Ostende  se sont même déjà tenues avant la Construction des bâtiments à l’hippodrome Wellington, en 1830, mais le coup d’envoi officiel a été donné en 1883 par le Duc de Wellington en présence du Roi Léopold II.

La Seconde Guerre Mondiale a mis fin à l’Hippodrome Wellington.

La Seconde Guerre Mondiale a mis fin aux courses,  et l’espace vert autour du circuit a été utilisé comme champ. En 1943 les Allemands ont transformé l’hippodrome en un champ de mines, où les tribunes ont été finalement détruites. La reconstruction  de l’hippodrome a été réalisée grâce au Baron Vaxelaire, M Bauwens et M Dugniolle. En 1947 déjà la première pierre a été posée  des nouvelles tribunes, et aujourd’hui 11 courses ont lieu sur l’hippodrome Wellington, mieux connu dans le milieu des courses comme Oostendse Koerse “ (Course d’Ostende).

Dans cette partie de l’Hippodrome se trouvent la plus grande salle HIP et la salle O’DROME, connue aussi comme la salle Bagatelle.

Un petit air royal

Le Roi Léopold II a décidé à l’époque de faire d’Ostende sa résidence d’été, et il a fait aménager les “Koninklijke Gaanderijen” (galeries royales de promenade)  qui reliaient à l’époque la résidence d’été royale à l’hippodrome.  Il s’agit de deux longues galeries de promenade de 38 m, qui étaient partiellement séparées l’une de l’autre,  par une cloison  en verre. Aux deux extrémités il y avait un  pavillon fermé avec salon. Dans ces « Gaanderijen » se trouve le lieu d’événements  BAINS D’O, une longue salle avec une terrasse couverte à la digue.

A mi-chemin de l’hippodrome  se trouve encore le petit château historique à couper le souffle,  du début de la période de l’Hippodrome Wellington. Il a aussi été utilisé en 1899 pour des tirs aux pigeons , et constitue actuellement la brasserie du terrain de golf d’Ostende. Dans ce décor magique, se trouve le lieu COUT-0.

Demandez une offre sans engagement

Vous cherchez un lieu original pour votre fête à Ostende? Demandez une offre sans engagement chez OSTEND SEA PLACE et surprenez vos hôtes par un lieu authentique du temps de la Belle Epoque.